En activité depuis 1833 et implantée dans une trentaine de pays, BOHIN France perpétue la tradition épinglière et aiguillière. C’est sur les bords de la Risle dans l’Orne qu’est née l’entreprise. Aux portes de L’Aigle, venez admirer son exceptionnel patrimoine au bord de la rivière. L’entreprise conserve la mémoire industrielle de la France.  L’imposant batiment est inscrit aux Monuments Historiques.

Sur 2 500 m2, La Manufacture Bohin est un lieu de découvertes, d’authenticité, de respect du travail manuel et de surprises.

Quand l’ancien rime avec performance...
Traversant les 2 niveaux des ateliers de fabrication où œuvrent les salariés de l’entreprise, vous assisterez à la naissance des aiguilles à coudre, des épingles de sûreté et des épingles à tête de verre (de Murano !). Seulement séparé par un garde-corps, vous découvrirez un savoir-faire ancestral sur des machines pour certaines datant du 19e siècle.
Un grand musée contemporain retrace les métiers de l’aiguille (Haute Couture, patchwork, broderie... mais aussi relieurs, voiliers ou taxidermistes), l’histoire de la petite métallurgie dans la région, l’apparition de l’aiguille et de l’épingle, la vie de Benjamin Bohin (fondateur atypique de l’entreprise), les publicités vintage, des entreprises d’exception avec un univers proche de Bohin, des artistes et des courants artistiques utilisant de façon originale les productions de l’entreprise.

Expositions temporaires 2017

Les Enroulés  

L’artiste bretonne Anne Guibert Lassale présente ses “Enroulés”. Elle est le coup de coeur BOHIN France, Artextures 2016.
Anne vous propose de redécouvrir le textile sous différentes formes où le texte et la voix sont aussi présents. Statues en feutre de laine, tentures et portraits portant des bandes de tissus enroulés et serrés, tentures, volumes et portraits réalisés à partir de tricotages sont à découvrir au second étage de la Manufacture. Petites légères ou imposantes créations, de minuscules poèmes sont même cachés au sein de statues de laine. A voir jusqu’au 25 mars.

Le Tour du Monde de Benjamin
en 80 textiles

En partenariat avec Espace d’Art FL du 1er avril au 4 juin.
Collections textiles du Monde, dans le cadre de l’année internationale du Tourisme Durable pour le développement (ONU)
Benjamin BOHIN, fondateur de l’entreprise, part en 1893 faire un tour du monde qui durera un an (Exposition Universelle de Chicago, Japon, Chine, Inde, Italie...). Dans son carnet de voyage, il consigne ses dépenses mais surtout, ses observations sur les peuples, les us et coutumes, les paysages. Il réfléchit alors à une nouvelle façon de voir le monde et de communiquer entre les différentes civilisations. À travers les rues indiennes ou ses découvertes chinoises, on voyage aux côtés d’un Benjamin curieux qui rapporte des tissus et des histoires de ces expéditions... pour mieux apprendre de chacun, s’améliorer et respecter toutes les cultures du Monde.
Pour prolonger la visite un bar à épices sera ouvert tous les  samedis, et si vous visitez l’exposition vous aurez le droit à une dégustation de thé gratuite.

A noter aussi

• Livrets-jeux • Projections sur les marchés du Monde • Début mai : installation de l’impressionnant patchwork participatif “Voyage, Voyages” de l’association Jours, Semis et Entre-Deux ! Vous pouvez y participer : détails sur le site internet de la manufacture Bohin.

Et pour un printemps resplendissant,  retrouvez nous sur la page facebook de Normandie Passion pour tenter de remporter des entrées à la manufacture Bohin.
En plus sur présentation du magazine une carte postale vous sera offerte sur le site.

 

Bohin dernier fabricant, français, d'aiguilles
Bohin dernier fabricant, français, d'aiguilles
Bohin dernier fabricant, français, d'aiguilles
Bohin dernier fabricant, français, d'aiguilles
Bohin dernier fabricant, français, d'aiguilles
Retour à l'accueil