Majorque, l’île aux 1001 une facettes vous séduira par sa douceur méditerranéenne, ses paysages enchanteurs, son côté sauvage et ses calanques à n’en plus finir. Ne vous attendez pas à découvrir l’île en restant sur le front de mer. Un petit tour s’impose...

Même si en automne et en hiver les températures restent agréables, c’est probablement au printemps qu’il faut découvrir Majorque. Les touristes n’ont pas encore envahi l’île et la chaleur n’est pas trop pesante.
Le gigantesque aéroport de Palma laisse entrevoir le ballet continu des avions sur le tarmac. Les infrastructures des principales villes de l’île étant excellentes, vous êtes très vite arrivés aux extrémités. Avec une superficie de 3640 Km2 (96 km sur 78 km de long), il est facile d’y circuler. Les amateurs de perles, de grottes aux gigantesques stalagmites et stalagtites... pourront se rendre à Porto Cristo, le port de Manacor.
Là vous découvrirez un remarquable monde souterrain façonné aux fils des siécles : Les grottes Del Drach.
L’entrée est payante (13,5 e), sauf pour les enfants et les photos y sont interdites. Il y régne une atmosphère étrange avec une température moyenne de 20°, été comme hiver. C’est là aussi que vous pourrez découvrir l’un des plus grand lac sur lequel un petit spectacle musical est donné en fin de visite. Les amateurs pourront même emprunter une barque avant d’entamer une impressionnante remontée vers la sortie.
C’est à Manacor, à l’Est de l’île, 65 km de Palma, la capitale, que vous découvrirez aussi la fabrique de perles de Majorque. La perle est formée à partir d’un noyau de cristal. Elle est ensuite immergée dans des bains spéciaux, dont on ne vous dévoilera pas le secret... Ce ne sont pas moins de 34 applications par bain et un polissage manuel entre chaque couche qui valent aux Perles leur beauté. Vous trouverez différentes qualités de perles, 16 applications, 12 applications... qui feront la différence de prix et surtout de durabilité de votre bijou.
Le travail du cuir dans les îles Baléares est connu dans le monde entier. C’est un cuir d’excellente qualité qui a fait sa réputation. C’est la deuxième industrie, après le tourisme. Profitez de votre séjour pour acheter un sac, une paire de bottes, un porte monnaie... Vous pourrez vous procurer des articles dans les nombreux magasins de l’île et aussi en profiter pour visiter une fabrique.
Le tour de l’île ne serait pas complet sans une petite escapade dans les montagnes, au Nord Ouest la Serra Tramuntana.
En quittant Palma empruntez le petit train qui monte jusqu’à Soller, et qui fête cette année, ses 100 ans. Vous découvrirez des paysages grandioses entre montagnes, oliviers, orangers et citronniers.
A Soller, grimpez dans le Tramway qui vous conduira au port, de là un bateau vous permettra de découvir, côté mer, les falaises abruptes de l’île. Vous arriverez au torrent de Pareis avec d’impressionnantes gorges. Le site est accessible aussi pour la plongée et l’eau cristaline laisse entrevoir des fonds sous-marins d’exception.
De nombreux modes d’hébergements sont proposés sur l’île. Pas moins de 5000 hôtels sont à votre disposition, mais aussi locations, gîtes...
Pour vous déplacer vous avez un large choix: location de voiture, transport en commun, vespa, vélo, et pourquoi marche à pied...

Majorque pratique :

Majorque fait partie des îles Baléares. C’est la plus grande des 4 îles de l’archipel, (Majorque, Minorque, Ibiza, Formentera) située au Sud ouest de la Sardaigne.
Le catalan est la langue officielle avec le castillan à ne pas confondre avec l’espagnol... Ce sont majoritairement les allemands qui “envahissent” l’île et viennent même y passer l’hiver. Alors ne soyez pas étonnés de découvrir de nombreuses traductions dans cette langue et finallement très peu en français.

Des vols au départ de Deauville, entre avril et octobre, vous emméneront en moins de 2 heures à Palma.
Il n’y a pas de décallage d’horaire et le changement d’heure est appliqué en même temps qu’en France. La monnaie est l’Euro. Sur la côte la vie n’est pas bon marché, tourisme oblige ! Si vous vous rendez dans l’arrière pays tout est plus raisonnable.
Comptez environ 500 euros la semaine en hôtel 3 à cela s’ajoutent les excursions, à faire soi-même en louant une voiture ou par l’organisation de l’hôtel, avec guide accompagnateur francophone.
Les produits à ramener dans ses valises : l’huile d’olives, les capres, premier producteur au monde, les amandes, les perles, le cuir.
Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es

Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es
Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es
Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es
Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es
Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es
Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es

Plus d’infos sur le site www.ilesbalears.es

Retour à l'accueil